Transformer les Formations

Ingénieurs sans frontières s'engage à mettre en place des espaces de discussion ainsi que des outils afin de promouvoir la transformation des formations en ingénierie.

Un premier projet appelé « Transformons nos Formations » a été mené pour une prise en compte des enjeux environnementaux dans les cursus. Ensuite, le projet « Former L'Ingénieur Citoyen » a été renforcé par un travail de thèse sur la place des sciences humaines et sociales dans les formations, en collaboration avec le Centre Maurice Halbwachs et soutenu par la région Ile-de-France.

L'expérience sur le terrain associé aux travaux de recherche produits a été le point de départ pour pouvoir agir sur les formations. Afin de sensibiliser le public concerné dont les élèves-ingénieurs, professeurs et chercheurs, Ingénieurs sans frontières a créé une campagne, des outils et a développé son réseau avec les acteurs intéressés par la thématique.

Parmi les principales actions du projet « Former L'Ingénieur Citoyen » :

  • L'élaboration d'un positionnement de l'association sur la formation « citoyenne » des ingénieurs pour sa diffusion auprès des étudiants et des acteurs de la formation ;

  • L'accompagnement des étudiants dans un travail sur le contenu de leurs formations au travers de la campagne de sensibilisation « L'Ingénieur Citoyen.ne … c'est moi ? » ;

  • L'accompagnement d'étudiants qui souhaitent s'investir dans la gouvernance des formations ;

  • Le travail en réseau avec d'autres acteurs de la formation citoyenne en France et à l'international ;

  • La participation à des espaces institutionnels des écoles d'ingénieurs ;

  • Le développement d'espaces de formation sur la responsabilité des ingénieurs au sein des entreprises.

Actualités

Transformons nos formations : boîte à outils

28/01/2012
Entre 2008 et 2010, des groupes ISF ont travaillé sur leurs formations au sein de leurs écoles d'ingénieurs respectives. Une synthèse de ces expériences est donnée ici sous forme d'une "boîte à outils" qui renvoie vers différents documents et articles sur ce site. A lire, utiliser et enrichir sans modération...

Créer son entreprise : une suite logique de l’engagement solidaire ? (2)

21/01/2012
Ancien bénévole d’Ingénieurs sans frontières, Bruno Le Bansais a fondé récemment Là-Bas Magazine, un mensuel indépendant sur le monde de l'humanitaire et de l'aide au développement.

ISF organise un colloque international de sciences sociales sur la profession d’ingénieur

02/09/2011
Je suis ingénieur agronome, tu es ingénieur en industrie extractive, il est ingénieur « généraliste », nous sommes ingénieurs... mais qui sont vraiment les ingénieurs ?

Débats en Chine sur les attentes de nos sociétés

25/02/2011
Du 8 au 14 juillet dernier, Ingénieurs sans frontières a participé à la troisième biennale du Forum Chine Europe.

Un ingénieur, des ingénieurs : expansion ou fragmentation ?

15/02/2011
Un colloque international consacré à la profession d’ingénieur sera organisé en octobre 2011. Intitulé "Un ingénieur, des ingénieurs : expansion ou fragmentation ?", il exposera notamment les recherches d'ISF dans le domaine de la formation des ingénieurs.

Journal d’ISF Nancy

09/02/2011
Ingénieurs sans frontières Nancy rédige chaque semestre un journal, distribué gratuitement à 1000 exemplaires aux étudiants nancéens. L’objectif est de sensibiliser le public aux enjeux environnementaux et de solidarité internationale. Découvrez et téléchargez le numéro de décembre 2010 !

Haïti : Ne pas répéter les erreurs du passé

07/02/2011
Aujourd'hui, plus encore qu'hier, la réponse aux besoins des haïtiens nécessite des politiques et services publics durables, accessibles pour tous les citoyens et sur l'ensemble du territoire national. De quelle situation part-on ? Comment aider à construire des services publics pérennes en évitant les écueils du passé ?

Face à la crise: questionner la responsabilité sociale des ingénieurs

22/02/2010
Les cadres sont reconnus notamment pour une capacité : la responsabilité. Si être responsable, c’est être capable de décider et d'agir, c'est aussi anticiper, prévoir, et rendre compte. Or aujourd'hui, on peut constater un réel écart entre la réalité de la responsabilité des cadres et la conscience qu’ils en ont.