Échanger et débattre

Soucieux d'ouverture et de partage, Ingénieurs sans frontières souhaite s'inscrire au coeur des débats sur la Solidarité Internationale et l'Education au Développement afin de diffuser et faire vivre ses valeurs au contact du regard d'autrui. Cet enrichissement s'exprime par un contact rapproché d'autres secteurs de la société française (réseaux d'associations, secteur privé, syndical, monde de la recherche...) mais aussi d'autres sociétés dont la voix et les solutions n'ont pas la même visibilité médiatique (sociétés civiles du Sud : ingénieurs, associations et populations défavorisées). Ces temps de réflexions ont pour objectifs principaux de : 

  • Dénoncer et questionner les dérives du modèle dominant.
  • Rendre visible les facteurs générateurs d'inégalités entre les populations du Nord et du Sud.
  • Faire émerger les voix des acteurs du Sud.
  • Valoriser les solutions et les alternatives en marche pour la construction d'une société humaine et durable.

19è édition de la Quinzaine du commerce équitable

09/05/2019
La Quinzaine du commerce équitable, c’est LE temps fort annuel de sensibilisation et de mobilisation citoyenne autour du commerce équitable : une occasion de rassembler et d’interpeller pour une consommation plus durable. Elle aura lieu cette année du 11 au 26 mai. Ne ratez pas ce rendez-vous festif et convivial et retrouvez les initiatives des groupes Ingénieurs sans frontières partout en France sur vos territoires.

Ingénieurs sans frontières n’adhérera plus à Max Havelaar France

02/05/2019
Ingénieurs sans frontières France et Ingénieurs sans frontières Agrista décident de quitter l'association Max Havelaar France. Le courrier envoyé est à retrouver ci-dessous.

Des nouvelles de la COP 24, hiver 2018.

14/03/2019
Ulysse est allé à la COP, la conférence des Parties, qui regroupe chaque année des représentants des Etats membres pour vérifier la bonne application des objectifs des conventions internationales adoptées. C'est aussi l'occasion pour des chercheurs, spécialistes, militants et citoyens de participer aux débats et d'échanger sur les multiples enjeux en lien avec le climat. Ulysse nous raconte son expérience lors de la COP24 qui se déroulait à Katowice, en Pologne, à l'hiver dernier.
Une carte vitale alimentaire

Pour une sécurité sociale alimentaire

13/03/2019
​ En France, la sécurité sociale offre aux citoyen·ne·s l’accès à des soins médicaux, quels que soient leurs revenus. Pourquoi ? Parce que la santé est un bien commun et l’accès aux soins, un droit. ​ Si l'alimentation, notre première médecine, représente une part majeure des questions de santé, un bien commun et même un droit, une part encore trop importante de la population n’est pas en mesure de l’exercer. L’accès digne à une alimentation choisie, tout comme l’accès aux soins, ne devrait-il pas faire l’objet d’une politique sociale ? ​ Créer une sécurité sociale de l'alimentation (SSA), est-ce possible ? A quelles conditions ? Commet une sécurité sociale alimentaire pourrait-elle offrir à toutes et tous l'accès à une alimentation choisie, de qualité, respectant l’environnement et les travailleurs·euses ? Comment cet outil pourrait-il garantir le droit à l'alimentation et, dans le même temps, être la base d'une souveraineté alimentaire des peuples ? ​ Afin d’alimenter le débat sur ces questions, ce document présente le projet de sécurité sociale alimentaire porté par AGRISTA, le groupe « Agriculture et Souveraineté alimentaire » d'Ingénieurs Sans Frontières. Il s'appuie sur des politiques déjà existantes en France et fait le parallèle entre la politique d'accès aux soins et une possible politique d'accès à l'alimentation.