Échanger et débattre

Soucieux d'ouverture et de partage, Ingénieurs sans frontières souhaite s'inscrire au coeur des débats sur la Solidarité Internationale et l'Education au Développement afin de diffuser et faire vivre ses valeurs au contact du regard d'autrui. Cet enrichissement s'exprime par un contact rapproché d'autres secteurs de la société française (réseaux d'associations, secteur privé, syndical, monde de la recherche...) mais aussi d'autres sociétés dont la voix et les solutions n'ont pas la même visibilité médiatique (sociétés civiles du Sud : ingénieurs, associations et populations défavorisées). Ces temps de réflexions ont pour objectifs principaux de : 

  • Dénoncer et questionner les dérives du modèle dominant.
  • Rendre visible les facteurs générateurs d'inégalités entre les populations du Nord et du Sud.
  • Faire émerger les voix des acteurs du Sud.
  • Valoriser les solutions et les alternatives en marche pour la construction d'une société humaine et durable.
Partout en Europe exigeons une autre PAC

URGENT prenez 10 minutes pour sauver la PAC

20/10/2020
Les 21 et 22 octobre, nos élu·es au Parlement européen décideront, au nom des tous·tes les citoyen·nes européen·nes, comment notre agriculture et notre alimentation évolueront jusqu’en 2027. Le délais est court, mais l’enjeu est grand, il est encore temps d'agir.
Des étudiant·es ingénieur·es travaillant sur le sens politique de leurs études et futurs métiers aux Rencontres Nationales d'ISF de 2017

Manifeste pour une formation citoyenne des agronomes

05/10/2020
En 2014, Ingénieurs Sans Frontières a écrit son Manifeste pour une formation citoyenne des ingénieur·es. Ce Manifeste remet en cause la capacité des formations en ingénierie en France à engendrer des professionnel·les capables de mettre collectivement leurs aptitudes au service d’une société démocratique pour plus de justice sociale et environnementale. Nous, agronomes membres d’Ingénieurs Sans Frontières, pensons que ce manifeste est à appliquer dès aujourd’hui dans l’enseignement de l’agronomie. En complément, nous avons souhaité détailler certaines orientations spécifiques aux enjeux agricoles et alimentaires qui nous paraissent indispensables pour former des agronomes à même de faire face à ces enjeux.

Contribution d'ISF AgriSTA au débat public sur la PAC

02/10/2020
Le groupe Agricultures et Souveraineté alimentaire d'Ingénieur·es sans frontières (ISF Agrista) vient de publier sa contribution au débat public sur la Politique Agricole Commune (PAC). Organisé par la Commission Nationale du Débat Public (CNDP) ce débat nommé "Impactons!" en appelle à la participation de tou·tes les citoyen·nes et laisse une place particulière aux organisations de la société civile qui peuvent déposer des "cahiers d'acteur". Voici celui d'ISF AgriSTA. Le fait que ce débat public soit organisé par la CNDP et non le Ministère de l'agriculture, comme les dernières consultations publiques sur l’agriculture et l’alimentation, laisse présager d'un débat plus ouvert auquel nous vous invitons vous aussi à participer (les liens sont en fin d'article).
Mobilisation "Notre assiette pour demain"

Une agriculture écologique, indissociable du progrès social

25/09/2020
ISF Agrista fait partie des 58 organisations qui signent une tribune dans Libération pour peser sur la position du gouvernement français dans le vote de la nouvelle Politique Agricole Commune (PAC). Cette PAC qui représente 9 milliards d'euros d'argent public par an France et 114 euros par citoyen·nes européen·nes par an est aujourd’hui principalement au service de l'agro-industrie et du capitalisme agricole. Le gouvernement français défend des positions allant dans le bon sens, au moins sur les questions environnementales. Il fait figure de bon élève de l'Union Européenne en la matière. Mais, il s'agit d'un trompe l’œil lié aux positions rétrogrades des autres membres de l'UE. La position française n'est clairement pas à la hauteur des enjeux socio-environnementaux. Voici la tribune en question, suivie d'un appel à pétition.