Transformer les Formations

Ingénieurs sans frontières s'engage à mettre en place des espaces de discussion ainsi que des outils afin de promouvoir la transformation des formations en ingénierie.

Un premier projet appelé « Transformons nos Formations » a été mené pour une prise en compte des enjeux environnementaux dans les cursus. Ensuite, le projet « Former L'Ingénieur Citoyen » a été renforcé par un travail de thèse sur la place des sciences humaines et sociales dans les formations, en collaboration avec le Centre Maurice Halbwachs et soutenu par la région Ile-de-France.

L'expérience sur le terrain associé aux travaux de recherche produits a été le point de départ pour pouvoir agir sur les formations. Afin de sensibiliser le public concerné dont les élèves-ingénieurs, professeurs et chercheurs, Ingénieurs sans frontières a créé une campagne, des outils et a développé son réseau avec les acteurs intéressés par la thématique.

Parmi les principales actions du projet « Former L'Ingénieur Citoyen » :

  • L'élaboration d'un positionnement de l'association sur la formation « citoyenne » des ingénieurs pour sa diffusion auprès des étudiants et des acteurs de la formation ;

  • L'accompagnement des étudiants dans un travail sur le contenu de leurs formations au travers de la campagne de sensibilisation « L'Ingénieur Citoyen.ne … c'est moi ? » ;

  • L'accompagnement d'étudiants qui souhaitent s'investir dans la gouvernance des formations ;

  • Le travail en réseau avec d'autres acteurs de la formation citoyenne en France et à l'international ;

  • La participation à des espaces institutionnels des écoles d'ingénieurs ;

  • Le développement d'espaces de formation sur la responsabilité des ingénieurs au sein des entreprises.

Actualités

Des étudiant·es ingénieur·es travaillant sur le sens politique de leurs études et futurs métiers aux Rencontres Nationales d'ISF de 2017

Manifeste pour une formation citoyenne des agronomes

05/10/2020
En 2014, Ingénieurs Sans Frontières a écrit son Manifeste pour une formation citoyenne des ingénieur·es. Ce Manifeste remet en cause la capacité des formations en ingénierie en France à engendrer des professionnel·les capables de mettre collectivement leurs aptitudes au service d’une société démocratique pour plus de justice sociale et environnementale. Nous, agronomes membres d’Ingénieurs Sans Frontières, pensons que ce manifeste est à appliquer dès aujourd’hui dans l’enseignement de l’agronomie. En complément, nous avons souhaité détailler certaines orientations spécifiques aux enjeux agricoles et alimentaires qui nous paraissent indispensables pour former des agronomes à même de faire face à ces enjeux.

L'ingénieur·e citoyen·ne, un·e ingénieur·e syndiqué·e ?

07/05/2020
Quel est le fondement de votre engagement à Ingénieurs Sans Frontières ? À cette question, nous répondons : un engagement pour que nos activités professionnelles soient tournées vers l'intérêt général, afin de participer à transformer la société. Dans l'intérêt général nous incluons bien sûr la notion de solidarité internationale, définie comme la coopération dans la lutte pour la justice et la démocratie sur les plans sociaux, écologiques et économiques à l’échelle mondiale et dans la durée – comme finalité et pratique quotidienne. Tout comme celle, qui reprend notre charte, d’œuvrer à la réalisation du droit inaliénable de tout être humain à façonner un destin commun et donc à disposer de lui-même.

Restitution des Rencontres de la Solidarité Internationale et de la Citoyenneté 2020

06/05/2020
Les 7 et 8 mars 2020, les 34ème Rencontres de la Solidarité Internationale et de la Citoyenneté (RESIC), ont accueilli 83 participant⋅es sur le campus Claude Bernard d'AgrosParisTech. La thématique principale de cette année était : L' Urgence sociale et climatique : quelle ingénierie citoyenne pour demain ?
La Coeli Aula, lieu des Rencontres Nationales d'Ingegneria senza frontiera Italia 2019 dans la campagne toscane.

Rencontres nationales d'Ingegneria senza frontiera Italia : du déchet à la solidarité

26/03/2020
En Novembre 2019 se sont déroulées les Rencontres Nationales d'Ingegneria senza frontiera Italia, équivalentes aux Rencontres de la Solidarité Internationales et de la Citoyenneté d'Ingénieurs sans frontières. Afin d'entretenir les liens avec cette association proche de nos valeurs, un membre de l'équipe Éducation Au Développement à participé à ce week-end fédératif.

Total investit l’école Polytechnique

24/03/2020
Depuis plusieurs mois une indignation grandit sur le campus de Polytechnique, et pour cause, l’entreprise Total a pour projet d’implanter son département "Recherche et Innovation" au cœur du campus de l’école.

En 2020, les écoles d'ingénieur·es forment-t-elles toujours "des petits soldats de l'ingénierie" ?

28/12/2019
Le terme "les petits soldats de l'ingénierie" est emprunté à une brochure éponyme écrite en juin 2005 par Samuel Foutoyet alors membre d'Ingénieurs sans frontières Grenoble. Ce titre était lui-même inspiré d'une citation d'un "spécialiste en énergie alternative" s'adressant aux étudiant·es de la filière énergie d'une école d'ingénieur·e... :

Société civile VS secret des affaires, c'est parti !

06/07/2019
Le 27 juin 2019, trente-six associations et médias, dont ISF Agrista, prenant position contre le secret des affaires, ont décidé d’intervenir devant le Tribunal administratif pour demander à la Justice qu’elle protège la liberté de la presse, le droit à l’information et le droit d’alerte, à plus forte raison lorsque l’intérêt à défendre est aussi essentiel que la santé des personnes.

Des nouvelles de la COP 24, hiver 2018.

14/03/2019
Ulysse est allé à la COP, la conférence des Parties, qui regroupe chaque année des représentants des Etats membres pour vérifier la bonne application des objectifs des conventions internationales adoptées. C'est aussi l'occasion pour des chercheurs, spécialistes, militants et citoyens de participer aux débats et d'échanger sur les multiples enjeux en lien avec le climat. Ulysse nous raconte son expérience lors de la COP24 qui se déroulait à Katowice, en Pologne, à l'hiver dernier.